Conférence européenne AMU : Protéger nos océans, l’enjeu du leadership européen dans le monde

16 juin 2021

Les interactions entre sciences marines, politiques publiques et société seront l’objet de la seconde conférence européenne d’Aix-Marseille Université, sous le haut patronage de Madame Maria da Graça Carvalho, Députée européenne. Coordinateur scientifique : Pr Richard Sempéré, Directeur de l’Institut méditerranéen d’océanologie (MIO), Marseille (France).

Comprendre les impacts passés, actuels et futurs liés à l’activité humaine sur les océans est un enjeu vital. Le changement climatique, la surexploitation des services écosystémiques ainsi que les flux de polluants marins ont entraîné des changements irréversibles, menaçant la biodiversité marine et avec des répercussions sur la vie humaine. Il est urgent de passer un cap dans la compréhension des données récoltées et décryptées par les scientifiques afin de créer une dynamique politique capable de transformer la donne à l’échelle globale. L’Europe ambitionne de prendre le leadership mondial sur les défis auxquels les océans sont confrontés. Les sciences marines doteront les pouvoirs publics d’informations plus précises, de réponses durables et innovantes capables d’évaluer les progrès engrangés par les initiatives de l’Union européenne. Dans le sillage de la Journée Mondiale des Océans 2021, cette conférence sera une contribution à l’atteinte des objectifs de l’Union européenne, dont l’Objectif de développement durable 14 des Nations Unies.

Des scientifiques de premier plan d’Aix-Marseille Université, d’Europe et d’ailleurs, présenteront leur contribution en dialogue avec les institutions européennes et les instances intergouvernementales.

Lutte contre la perturbation des écosystèmes marins causée par le changement climatique : au cours de cette séquence, les scientifiques aborderont les impacts du changement climatique sur les espèces marines et examineront dans quelle mesure nos systèmes de production et de consommation conduisent à la sixième extinction massive de la biodiversité, si des mesures immédiates et ambitieuses ne sont pas prises.
 
Le défi de la dispersion de contaminants : la deuxième session traitera de l’impact des polluants, connus et émergents sur les écosystèmes marins et la sécurité alimentaire. Les intervenants évoqueront les défis d’une connaissance plus fine dans ce domaine, évalueront l’efficacité des politiques de réduction des polluants et débattront des pistes pour en diminuer les disséminations.

Dans ces deux séquences, les décideurs politiques en dialogue avec les scientifiques aborderont les enjeux des négociations intergouvernementales conduites dans le cadre des Nations Unies. Ils évoqueront également le rôle de la science et de l’innovation dans l’identification de solutions prometteuses et réplicables, notamment par le biais des programmes européens. Le besoin d’une interface science/société est un sujet actuel et décisif qui sera traité tout au long de la conférence.

Le programme détaillé de la conférence sera publié à la fin du mois de mars 2021. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir le programme détaillé ainsi que toutes les actualités de la conférence.

 

En savoir plus