Equipe Océanographie Physique, Littorale et Côtière (OPLC)

Responsables : Melika Baklouti et Julien Touboul/Jean-Luc Caccia

 

La compréhension et la prévision de l’état de l’océan nécessitent la prise en compte de processus interagissant sur un large continuum d’échelles.

L’équipe Océanographie Physique, Littorale et Côtière (OPLC) du laboratoire a ainsi pour objectif l’étude de processus multi-échelles et de leurs interactions dans la dynamique de l’océan et avec l’atmosphère. L’interaction entre ces différentes échelles reste peu comprise et est de ce fait souvent négligée dans les modèles, ou représentée de manière empirique. Cette problématique nourrit nombre de questions encore ouvertes que les compétences de l’équipe, balayant toutes les échelles, lui permettent d’aborder. Par ailleurs, dans un contexte de changement global, les applications environnementales et sociétales de ces recherches font partie intégrante des activités de l’équipe OPLC, au travers de la thématique 3 ainsi que via les axes transverses du laboratoire.

 

Voir les publications de l'équipe

 

Nos trois thématiques

Echanges verticaux au sein de la colonne d’eau et à ses interfaces

  • Flux à travers les couches limites atmosphérique et de fond
  • Processus turbulents au sein de la colonne d'eau et dans les couches limites atmosphérique et de fond
  • Signatures électromagnétiques de l’état de mer

 

En savoir plus

Amélioration de la représentation de la dynamique océanique par la compréhension des processus multi-échelles

  • Effets bathymétriques et interactions houle/courant
  • Dynamique de la zone de swash et morphodynamique des plages sableuses
  • Dynamique lagonaire et cross-récifale
  • Effet de la dynamique de (sub)-mésoéchelles sur la circulation et le transport de matière (y compris biogène)
  • Variabilité méso-échelle des courants de bord 
  • Interactions dans la zone de transition côtière et échanges côte/large

 

En savoir plus

Répondre à des problématiques environnementales ou sociétales

  • Forçages anthropiques de la dynamique lagunaire
  • Energies marines renouvelables
  • Suivi lagrangien de substances particulaires telles que macro déchets, plancton, larves d’organismes marins
  • Dispersion de substances dissoutes telles que contaminants, traceurs passifs océaniques et espèces biogéochimiques 
  • Scénarios climatiques en Méditerranée

 

En savoir plus

Les Moyens

L'activité de l'équipe s’appuie sur un ensemble de compétences complémentaires en expérimentation – observation - modélisation essentielles pour le développement des approches multi-échelles nécessaires dans le contexte environnemental complexe des milieux côtiers. L’équipe possède ainsi la maîtrise de techniques de mesure et de modélisation aussi diverses que :

  • la télédétection radar HF ou VHF pour la courantologie marine de surface ou les mesures de vitesses de vent
  • la conception et le déploiement de mouillages instrumentés
  • l’utilisation de poissons tractés instrumentés ondulants (MVP, minibat)
  • l’utilisation de bouées dérivantes
  • l’instrumentation du domaine littoral (au voisinage des plages et en zone de déferlement)
  • l’utilisation de données de l’imagerie visible et micro-onde
  • l’expérimentation en canaux à houles, érodimètres, soufflerie...
  • la conception, l’utilisation et l’exploitation de modèles numériques de type « eulérien » (modèle hydrodynamique, éventuellement couplé à des modèles atmosphériques et/ou biogéochimiques) et de type « lagrangien »
  • l’utilisation et l’exploitation de données satellitaires (SSH, SST, SSW, etc…) 

La physique en océanologie

OCARINA