L'université d'été CIVIS au champ hydrothermal de Milos : le MIO a activement participé

L'école d'été de cinq jours (20-24 mai 2024) intitulée "Bridging the gap between volcano - tectonics and geochemistry" dans le cadre de l'Alliance universitaire civique européenne (CIVIS) s'est achevée avec succès sur l'île de Milos. Les participants étaient des étudiants de premier cycle, de troisième cycle et des doctorants de huit universités européennes (Aix-Marseille Université, Université de Lausanne, Université libre de Bruxelles, Srockholm Universitet, Sapienza University of Rome, Eberhard Karls Universität Tübingen, National and Kapodistrian University of Athens, Universitatea din Bucuresti), avec la participation de l'E.C.P.A. (Associate Professor Mrs. Nomiko Paraskevi, Department of Geology and Geoenvironment).

L'environnement volcanique de Milos a été étudié intensivement par les jeunes scientifiques, sous la direction de professeurs renommés d'universités européennes, M. Nomiko Paraskevi (E.K.P.A.), M. Kilias Stefanos (E.K.P.A.), M. Karavoltos Sotirios (E. K.K.P.A.), Lars-Eric Heimbürger-Boavida (MIO/AMU), Gaël Erauso (MIO/AMU), et Andreia Rodrigues (MIO/AMU) sur la volcanologie, la tectonique, la géomorphologie, la biogéochimie et l'océanographie, à travers une série de leçons interactives, d'ateliers expérientiels et de conférences éducatives.

Milos, une île volcanique de la mer Égée, est un laboratoire naturel idéal en raison de ses caractéristiques tectoniques et géomorphologiques intenses. L'île présente une activité volcanique (moins de 3 millions d'années), contrôlée par des structures tectoniques actives créant des structures géomorphologiques volcaniques uniques. Dans le champ hydrothermal actif de Paléochori, d'une superficie d'environ 35 kilomètres carrés, les étudiants ont utilisé des techniques océanographiques modernes et des équipements de pointe pour étudier les processus hydrothermaux. La zone se caractérise par des émissions de fluides chauds et acides (pH ~ 4,4, températures allant jusqu'à 122°C) et constitue une source importante d'éléments traces tels que l'arsenic et le mercure. Ces caractéristiques géomorphologiques et hydrothermales ont fait de Milos l'endroit idéal pour organiser l'université d'été, qui s'est concentrée sur l'interaction entre le volcanisme/hydrothermalisme et la morphotectonique

.

Au cours des ateliers expérientiels, les étudiants ont eu l'occasion de :

Planifier et mener des travaux sur le terrain : Prélèvement et analyse d'échantillons d'eau de mer.
Identification des zones tectoniques et des caractéristiques géomorphologiques volcaniques : Création d'une carte volcanotectonique.
Manipulation et exploitation de ROV : cartographie du champ hydrothermal de la baie de Paléochori.
Bioconcentration et bioaccumulation : Analyse et modélisation de l'accumulation de substances toxiques dans les systèmes biologiques locaux.
Analyse du mercure : Utilisation de techniques avancées pour déterminer le mercure et évaluer son impact sur l'environnement.
L'université d'été de Milos a été une occasion unique pour les étudiants de combiner connaissances théoriques et expérience pratique dans un laboratoire naturel, contribuant ainsi au développement de jeunes biogéoscientifiques dotés de compétences et de connaissances spécialisées.

Pour plus d'informations : https://civis.eu/en/learn/civis-courses/bridging-the-gap-between-volcano....