Pôle Inorganique

Présentation

          Le pôle de chimie inorganique se focalise sur la mesure des métaux, des métalloïdes et des métaux lourds présents dans l'océan et ses interfaces. Le laboratoire est équipé d'une salle blanche ISO 5, d'une alimentation en eau ultrapure (MilliQ Qpod et Qpod Element), de blocs chauffants, de micro-ondes (Milestone UltraWave ECR et d'Anton Paar Multiwave 3000), de digesteurs UV, d'une hotte à flux laminaire et de sorbonnes (EquipLabo), dédiés à la préparation des échantillons. Nous sommes également équipés d’un système de distillation d'acide (Analab) qui nous permet de produire des acides de très hautes puretés.

          Des analyses de routine pour les métaux alcalins/alcalino-terreux (groupe s) et les anions (groupe p) sont effectuées au moyen d’une spectrométrie d'absorption atomique (AAS, Varian AAS80) et d’une chromatographie par échange d'ions (DIONEX DX-120). La pièce maîtresse de notre parc analytique est le champ de secteur ICPMS (Thermo Element XR) qui permet de quantifier la majeure partie des éléments du tableau périodique dans une large gamme de concentrations. Le couplage au système ESI SeaFAST SP3 nous permet d'analyser les métaux de transition (groupe d) et les terres rares (groupe f) dans l'eau de mer, ce qui apporte un gain de temps considérable.

          Une de nos spécialités est l’étude de la spéciation chimique d’analytes cibles. Nous utilisons la voltampérométrie (DPASV / DPCSV; Metrohm) pour la spéciation chimique des métaux traces (Cu, Ni, Co, Zn, Cd, Pb) et l’HPLC (Thermo AFS, PSA) pour l'arsenic. L’analyse des formes de mercure est réalisée à l’aide d’une spectrométrie d'absorption atomique à vapeur froide (CVAAS; ALTEC AMA 254) pour les particules de mercure (sédiments, particules, biotes, cheveux), d’une spectrométrie de fluorescence atomique à vapeur froide semi-automatique (CVAFS; Brooks Rand modèle III) pour le mercure total dissous et le mercure gazeux dissous, d’un CVAFS automatisé pour le mercure total (Brooks Rand Merx-T) et d’un CVAFS automatisé (Brooks Rand Merx-M) pour l'analyse du méthylmercure. Pour les mesures ultra-faibles de méthylmercure dans l'eau de mer, nous utilisons une méthode de dilution isotopique spécifique à l'espèce en couplant un appareil de GC (Thermo Trace GC1300 avec un module de transfert GC220) au SF-ICPMS.

1- Fonctionnement

1-1- Localisations

Ce pôle est issu de la mise en commun d’appareillages situés sur deux sites,

- MIO Luminy (Campus de Luminy, au niveau 1 du bâtiment OCEANOMED Pacifique, 163 Avenue de Luminy, Case 901, 13288 Marseille cedex 9).

- MIO Toulon (Université de Toulon, niveau 1, Bâtiment R, Avenue de l’Université 83130 La Garde).

1-2 Contacts

  • Mr Christophe Le Poupon (IR) référent du pôle inorganique sur Toulon (La Garde)

Tél : 04 94 14 25 02           e-mail : christophe.lepoupon@mio.osupytheas.fr

  • Mme Aurélie Dufour (AI) référent du pôle inorganique sur Marseille (Luminy)

Tél : 04 86 09 06 36           e-mail : aurelie.dufour@mio.osupytheas.fr

1-3 Plateau technique 

Le plateau technique est organisé en domaines indépendants ayant chacun un protocole d’utilisation et un fonctionnement spécifique.

  • Domaine 1 : traitement d’échantillons
  • Domaine 2 : chimie du mercure
  • Domaine 3 : caractérisation du milieu (carbone, ions)
  • Domaine 4 : chimie des métaux traces contaminants

1-4  Services proposés

Les services proposés par le pôle inorganique aux demandeurs sont variables selon les techniques analytiques. La mise à disposition des appareils et la formation peuvent être complétés d’aides à l’analyse.

1-4-1 Les appareils sont à la disposition des utilisateurs après une formation, si nécessaire. Les utilisateurs sont responsables de leurs analyses et de la bonne utilisation de l’appareil.

1-4-2 Prestations complètes. Les appareils sont à la disposition des utilisateurs après une formation si nécessaire. Les utilisateurs sont responsables de leurs analyses et de la bonne utilisation de l’appareil

1-4-3 Recherche et développement collaboratif. Les projets qui nécessitent une mise au point importante, le développement d’une nouvelle analyse ou une expertise pour la préparation de projets, doivent être rigoureusement encadrés par une convention de collaboration

1-4-4 Formation. Le personnel du pôle du site propose des formations dans le domaine de l’étude de leurs compétences pour les chercheurs, les ingénieurs ou les étudiants.

2- Modalités d’accès

2-1- Formation

Les personnels de la plateforme sont seuls habilités à manipuler ces instruments. Cette autorisation peut néanmoins être étendue aux personnes extérieures ayant été formées à leur utilisation et à leur entretien courant par les personnes en charge des formations au sein des pôles.

2-2- Autorisation

La formation devra avoir été validée par les responsables du pôle en signant l’attestation de formation. Les responsables du pôle inorganique peuvent, en accord avec le Comité de Pilotage, retirer l’autorisation de manipuler des équipements en cas de non-respect des règles d’utilisation et/ou des règles d’hygiène et de sécurité de la plateforme PACEM.

2-3 Réservation

Lorsque le projet et la demande d’analyse sont acceptés, le demandeur doit réserver l’appareil auprès des responsables du plateau technique. Les réservations seront inscrites sur un planning d’utilisation.

En cas d’annulation d’une réservation, le demandeur doit avertir les responsables de l’appareil au moins 24h avant. Toute réservation non utilisée sans annulation ni remplacement sera facturée. Le demandeur doit respecter le créneau horaire de la réservation qui a été attribué à son projet. Les opérations de réparation ou de maintenance sont prioritaires sur les autres demandes et seront mentionnées dans les meilleurs délais.

Les créneaux d’utilisation des appareils se réservent soit sur place sur le cahier prévu à cet effet, soit par téléphone, soit par email.

2-4- Jours et horaires d’ouverture

Le service est ouvert du lundi au vendredi. En dehors de ces horaires ou en cas d’absence des personnels, une demande spécifique doit leur être adressée préalablement, (voir contacts).

2-5- Règles d’utilisation des appareils

Les utilisateurs inscrivent sur le cahier de suivi des instruments la nature et le nombre de mesures effectuées. Ils signalent aux responsables du plateau technique de la plateforme PACEM d’éventuelles anomalies constatées sur les instruments.

Les opérations correctives sur les instruments ou de maintenance ne doivent pas être effectuées sans en avertir les personnels du pôle qui confirmeront ou non leur nécessité.      Les utilisateurs ne doivent, ni installer, ni désinstaller des programmes sans y avoir été autorisés par le personnel responsable.

Tout dommage causé par une utilisation non conforme du matériel devra être réparé aux frais du demandeur. Dans la mesure du possible le traitement des données ne doit pas être réalisé sur les postes de pilotage des appareils. En tout état de cause, il n’est pas prioritaire sur les mesures.

2-6- Hygiène et sécurité

Les utilisateurs doivent fournir toutes les informations utiles quant aux éventuels risques biologiques ou chimiques liés à leurs échantillons (nature des échantillons, des colorants, des marqueurs, etc). Ils doivent se rapprocher du personnel du pôle pour les informer de la qualité des échantillons. L’utilisateur sera informé par les responsables des consignes particulières si nécessaire.

Le plateau peut refuser un échantillon dont la préparation n’est pas conforme ou représente un danger grave pour le fonctionnement du plateau, son équipement et son personnel.

2-7. Sauvegarde et archivage des données et des échantillons

Les utilisateurs sont responsables de la sauvegarde et de l’archivage de leurs données et de leurs échantillons. Les données seront stockées dans l’ordinateur de l’appareil pour un temps limité (3mois maximum) puis détruites.

2-8- Publications

Les personnes de PACEM impliquées seront cités dans les remerciements de toute publication, communication écrite ou orale de travaux ayant fait appel à la plate-forme.

Dans le cas où le projet implique techniquement et/ou intellectuellement le personnel, celui-ci sera associé au rang des auteurs de la publication. Toute publication de travaux réalisés sur la plate-forme sera communiquée au personnel de PACEM.

2-9– Tarification

L’utilisation des appareils et les prestations sont soumises à une tarification selon la grille validée au conseil de de MIO. Un devis pourra être établi pour chaque prestation demandée.

Après lecture du document, l’utilisateur et le responsable scientifique du projet s’engagent à respecter la charte de fonctionnement du pôle inorganique de PACEM.

Fichier PDF des tarifs : Cliquer ICI

Visite du pôle INORGANIQUE en image

As Speciation
Broyeur
Broyeur 2
Minéralisateur
Polaromètre