schema
figure1
figure2

BALTOMS (Biotic and Abiotic Lability of Terrestrial Organic Matter in Seawater)

PI MIO : Jean François Rontani (jean-francois.rontani@mio.osupytheas.fr)

Participants MIO : J-F Rontani, P. Bonin, S. Guasco, F. Vaultier et A. Portas

Partenaire: CEREGE (O. Radakovitch)

 

Description:

Le projet BALTOMS (Biotic and Abiotic Lability of Terrestrial Organic Matter in Seawater) (2017-2019) est financé par le Labex OT-MED. Il se focalise sur l’étude de la dégradation biotique de la MO terrestre (MOPT) rejetée par les fleuves en mer. En effet, jusqu’à ces dernières années cette MOPT était considérée comme réfractaire à la dégradation alors qu’elle subit une dégradation biotique et abiotique intense dans les estuaires.

 

Principaux résultats obtenus:

- Dégradation de la MOPT favorisée à forte salinité (changement de la structure des communautés bactériennes → sélection de bactéries dégradant plus efficacement la MOPT).

- Dégradation de la MOPT accélérée en présence de potamoplancton (phénomène de ‘priming effect’) (assimilation de substrats récalcitrants (MOPT) favorisée en présence de co-substrats facilement assimilables (diatomées d’eau douce)).

- Confirmation in situ (mise en évidence d’un phénomène de priming effect induit par les diatomées marines).

Actuellement, un marquage isotopique de l’ADN/ARN des communautés adaptées  à la dégradation de la MOPT/MO marine est en cours (DNA – SIP) afin d’identifier les bactéries impliquées dans la dégradation de la MOPT.

 

Article, rapport ou document lié au projet:

- Rapport de stage de M2 de M-H. PRIME (2017)

- Bonin P., Prime A-H., Galeron M-A., Guasco S. et Rontani J-F. (2019) Enhancement of biotic degradation of terrestrial particulate organic matter in an estuarine salinity gradient: Interactive effects of organic matter pools and changes of bacterial communities. Aquatic Microbial Ecology 83: 147-159.